Les labels et les normes

Les normes ISO

 

 

L’Organisation Internationale de Normalisation (ISO)

Une norme devient ISO (International Organization for Standardization) lorsqu'elle acquiert un statut international, suite à l'établissement d'un consensus entre les comités nationaux, constitués des experts représentatifs du domaine. En 2017, l'Organisation Internationale de Normalisation (ISO) compte 163 pays membres et a publié, depuis sa création en 1947, plus de 21700 Normes internationales, dans presque tous les domaines de la technologie et de l'économie.
 
L'ISO est un organisme non gouvernemental et non un organe de réglementation ou de législation. Son rôle n'est pas de mettre en vigueur les normes établies. Les démarches pour leur obtention sont donc volontaires de la part des entreprises ou institution.
 
En revanche, une norme ISO peut servir de base technique pour les gouvernements dans l'élaboration de leur règlementation ou devenir une exigence du marché.
 
 
 

Les types de normes

Quatre types de normes existent :

• Les normes fondamentales définissent les règles en termes de terminologie, sigles, symboles, métrologie (ex : ISO 2108 définit l'ISBN - Numéro international normalisé du livre).

• Les normes de spécifications fixent les caractéristiques et seuils de performance d'un produit ou d'un service (ex : EN 2076-2 : Série aérospatiale - Lingots et pièces moulées en alliages d'aluminium et de magnésium - Spécification technique - Partie 2 - Lingots pour refusion.)

• Les normes d'analyse et d'essais référencent les méthodes et moyens pour la réalisation d'un essai sur un produit (ex : ISO 6506-1 : Matériaux métalliques - Essai de dureté Brinell - Partie 1 : Méthode d'essai).

• Les normes d'organisation ou de méthodologie, dites de "management" décrivent les fonctions et les relations organisationnelles à l'intérieur d'une entité, à travers un guide ou des lignes directrices (ex : ISO 9001 : Systèmes de management de la qualité ou encore ISO 20121 : Systèmes de management responsable appliqués à l'activité événementielle).

 

La rédaction d'une norme

Les normes ISO sont élaborées par les comités techniques constitués d'experts afin de créer un consensus à l’échelle d’un secteur. La normalisation internationale est un processus multi-parties prenantes composé de trois phases :
 

1. A partir d'un besoin exprimé, la 1e phase consiste à définir l'objet technique de la future norme, en général au sein de groupes de travail provenant des pays intéressés par la question.

2. Lorsqu'un accord est atteint, les comités de chaque pays négocient les détails des spécifications qui devront figurer dans la norme, à la recherche de consensus.

3. Pour être publiée en tant que norme internationale, le projet doit être approuvé, par au moins 2/3 des membres de l'ISO qui ont participé activement au processus d'élaboration de la norme et par 75% de l'ensemble des membres votants

En France, le comité technique national est encadré par l’Association Française de Normalisation (AFNOR).

En résumé

Evénements 3.0 vous apporte quelques précisions concernant les normes ISO que l'on rencontre régulièrement dans le secteur événementiel.

Lire aussi