Monaco – Valenciennes, 1160km en électrique

Par la rédaction 0 commentaires - 26/07/12

transport écologiqueDe jour comme de nuit, à 80km/h pour économiser la batterie, entrecoupé de pauses forcées régulières, Laurent Lasselin a ainsi testé l'éco-conduite en véhicule électrique : récupération d'énergie lors du freinage (plus en milieu urbain que sur les grands axes bien sûr), attention portée aux "accélérateurs" de consommation de la batterie (phares la nuit, climatisation/chauffage, direction du vent à contrer…).

Les constructeurs ont encore du potentiel pour améliorer leur produit et attirer les clients. Systèmes électriques moins gourmands, isolation du véhicule, GPS intégrant les points de recharge pour éviter l'angoisse de la panne, sont les propositions de cet élu du Nord.

 

Pourquoi ce rallye ? Laurent Lasselin a cherché par ce biais à tester le terrain, en l'occurrence l'état des lieux des infrastructures en France.

Les conclusions d'un tel voyage, le 1er d'une telle longueur en France en voiture électrique, sont intéressantes. En effet, le réseau français n'est pas encore adapté aux voitures électriques, en particulier en matière de bornes de recharge. Encore peu répandues dans les stations-services des grands axes, les bornes de charges rapides (80% de charge en 30 minutes au lieu de plusieurs heures pour ce véhicule) sont encore plus rares. Heureusement, certains parkings sont aujourd'hui équipés. Elles sont toutefois concentrées surtout dans les grandes villes.

 

Ce challenge débouche sur des pistes de solutions concrètes :

  • Une cartographie (à jour) des points de recharges disponibles (rapides et lentes), avec accès par GPS
  • Intégration de bornes dans tous les parkings (même lentes, soit une prise normale), avec stationnement gratuit en centre-ville
  • Installation de bornes de charges rapides dans toutes les aires d'autoroute, gares, espaces d'échange entre transports, pour élargir l'usage des véhicules électriques à une échelle nationale et non plus locale comme c'est le cas actuellement.
 

Laurent LASSELIN souhaite continuer dans sa lignée avec le trajet le plus long avec une voiture électrique et un seul rechargement. Espérons que cette aventure automobile du XXIe siècle inspire de nouvelles animations événementielles autour des véhicules électriques. A bon entendeur ?

La communauté 3.0