T Pas Cap perturbe nos sens pour nous sensibiliser au handicap

Par la rédaction 0 commentaires - 04/10/17

Convaincue que l’inclusion permet de développer le niveau d’engagement, les relations entre individus, la créativité et donc de dépasser ses limites pour plus de performance, l’agence composée d’une trentaine d’intervenants aux expertises complémentaires (comédiens, formateurs, coachs, communicants, dont une partie sont TH, etc.), a développé un parcours de perturbation des sens visant à sensibiliser aux problématiques du handicap.

Quand l’espace de travail devient un terrain hostile à la personne porteuse de handicap, que pouvons-nous faire pour améliorer raisonnablement le temps de travail de celui qui fournit plus d’efforts pour s’adapter ? L’objectif du parcours est de faire découvrir, ressentir, éprouver  les conséquences multiples du handicap au travail à travers un petit challenge : réaliser une banale tâche de travail, pris dans une succession de nuisances physiques.

Pour ce faire, T Pas Cap reconstitue un bureau virtuel, symbolisant la notion de déséquilibre et d’inconfort, qui permettra de réaliser un parcours dans des situations de handicaps multiples, en utilisant des objets du quotidien de la vie professionnelle. Agissant comme un vrai teambuilding, ce parcours est destiné à faire découvrir les notions clés sur le handicap, plus particulièrement la distinction entre handicap invisible et visible (épilepsie, surdité, mal voyance, polyarthrite, troubles musculosquelettiques, TOC, maladie invalidantes …), et ce que peut ressentir un travailleur en situation de handicap comme la fatigue, les troubles de la concentration, le déséquilibre, la perte d’orientation, les douleurs …

  • LE POSTE ORDINATEUR

Dans ce parcours le premier sens à être mis en situation de handicap est l’ouïe. Le ou les participants découvrent la surdité à différents degrés en effectuant des tâches quotidiennes avec comme contraintes une boule quiès dans une seule oreille ou alors avec un casque anti-bruit (protections auditives). Viendra ensuite, la vision.

  • LE DESEQUILIBRE

Un des consultants intervient comme élément perturbateur de ce parcours et  fait en sorte de mettre les participants dans la difficulté. Il laisse les participants s’installer et les met dans une situation de déséquilibre en glissant une cale en bois sous leur siège. Compensation/décompensation … A vous de vous adapter !

  • PERTURBATION DES SENS

Enfin installés, vos collaborateurs se retrouvent dans l’obligation de taper un texte dicté par l’un des comédiens ou un autre collaborateur, puis de l’imprimer. Tout au long de cette activité, les participants sont troublés par une mauvaise assise, un clavier distordu, un écran trop sombre, une gêne sonore ou visuelle …

  • LES TESTS

Ce poste repose sur 3 tests que les participants devront réaliser en dix minutes.

  1. Ce premier test consiste à faire découvrir aux employés la difficulté éprouvée par les dyslexiques en leur faisant retranscrire un texte dans la langue courante … mais ce dernier est écrit comme peut l’écrire une personne dyslexique.
  2. Les participants doivent décrocher le téléphone pour écouter le message d’une femme qui a été atteinte d’un AVC et le comprendre. L’employé se retrouve face à une personne qui bégaie. Ils testeront également les troubles moteurs.
  3. Les participants passent un QCM pour tester leurs connaissances sur le handicap. Cette dernière partie est adaptable afin de renforcer vos messages sur la politique handicap de votre entreprise.

Le parcours achevé, les participants restituent à l’animateur une fiche sur laquelle ils citent 3 gênes ressenties au cours des ateliers, qu’elles soient d’ordre psychique, sensoriel ou moteur. Au cours d’un débriefing final, les participants et les animateurs échangent sur les sensations ressenties au long du parcours. Le participant pourra alors découvrir les réponses à son quizz et constater s’il avait des connaissances dans le domaine du handicap ou s’il était novice sur le sujet. Le débriefing reviendra sur les notions essentielles à connaître sur le handicap.

En fonction du nombre de personnes que vous souhaitez sensibiliser, T Pas Cap propose 2 types de formats sur une demi-journée.
Format 1 : 1 parcours, 3 consultants handicap qui pourront accueillir 6 participants en même temps sur le parcours. Nos animateurs artistes pourront ainsi accueillir jusqu’à 18 personnes par heure dans le parcours du handicap et de perturbation des sens.
Format 2 : 2 parcours, 5 consultants handicap, jusqu’à 32 personnes par heure.
Le parcours se fait en binôme. La durée du parcours est de 20 minutes par participant.

Retour en vidéo sur l’atelier de sensibilisation au handicap invisible organisé par T Pas Cap pour l’agence BETC


 

Lire aussi

La communauté 3.0