Mice Connect by Bedouk met en avant les événements solidaires

Par la rédaction 0 commentaires - 28/02/17

Animée par Béatrice Eastham, fondatrice et dirigeante de Green Evénements, cabinet de conseil en développement durable pour le secteur événementiel, la table-ronde, dont l’objectif était de démontrer que l’organisation d’un événement écoresponsable et solidaire était non seulement possible mais surtout génératrice d’impacts positifs, tant auprès des participants qu’en termes d’image pour les organisateurs.

Autour de la table étaient réunis 3 intervenants engagés :
Cécile Bidon - Phenix - Responsable secteur événementiel
Noémi Dullin – Alternacom – Directrice de Projets
Bruno Pomart – Ultimate event organisation – Directeur Organisation

Cécile Bidon, Responsable secteur événementiel chez Phenix, prestataire spécialisé dans la redistribution (d’éléments de décors événementiels ou de denrées alimentaires non-consommées) à destination d’associations locales, est venue démontré les bénéfices pour les organisateurs de s’engager dans la lutte contre le gaspillage. A l’image du festival Rock en seine qui a permis la redistribution quotidienne de plus de 600 repas non consommés.

La table-ronde se voulant interactive avec la salle, Cécile Bidon a pu répondre aux interrogations concernant la réglementation sur la conservation et l’acheminement des denrées alimentaires. Implanté partout en France (et dans certains pays d’Europe) et disposant d’une logistique adaptée, Phenix garantit un service répondant aux exigences imposées par les normes de conservation alimentaire. Les denrées à risque restent proscrites comme les fruits de mer ou la viande hachée par exemple.

Le client et Phenix signe un contrat de transfert de responsabilité. L’ensemble des produits redistribués est compté et répertorié pour une traçabilité totale. Une fiche bilan est adressée au donneur d’ordre après chaque prestation garantissant la traçabilité du don (en effet, les prestations effectuées par Phenix sont déductibles des impôts à hauteur de 60%) et permettant aux organisateurs de communiquer sur leur engagement solidaire.
Phenix s’est donné pour mission de faire changer notre vision sur les déchets et de réduire le gaspillage en donnant une seconde vie aux produits. Une solution concrète, humaine et écologique.

Noémi Dullin, directrice de projets au sein de l’agence Alternacom, a présenté le concept des Journées d’Actions Solidaires, au cours desquelles les entreprises mobilisent leurs salariés autour d’une action porteuse de sens, à l’image de Procter et Gamble ou de Coca-Cola. La vocation d’Alternacom est de produire et d’animer des événements intelligents à impact positif. Les Journées d’Actions Solidaires (dont le format peut être réduit à quelques heures en fonction des attentes des clients) permettent de combiner événement d’entreprise avec action solidaire et engagement citoyen.

Le format des animations proposées est adapté en fonction de l’impact recherché, de la cause portée par l’entreprise et de son budget. Parmi les exemples concrets : la réhabilitation d’espaces publics/ privés comme améliorer l’espace jardin d’une maison de retraite ou repeindre une salle d’un centre hospitalier. Ces journées, dont le fil rouge reste la cohésion des équipes et le plaisir de partager, ont un impact social fort et concret pour les salariés participants et les structures bénéficiaires.

Bruno Pomart, Directeur Organisation d’Ultimate Event Organisation, a quant à lui développé le concept de sport nature féminin et solidaire à travers le monde. Les raids organisés par Ultimate Event Organisation ont tous une forte dimension humaine. Le sport est ainsi utilisé comme vecteur de rencontres et de cohésion d’équipe. Des aventures prenantes et engagées, des sensations fortes et des paysages à couper le souffle à l’image de La Saharienne raid multisports 100% féminin et solidaire, accessible à toutes, permettant de défendre les couleurs d’une association.

L’édition 2015 qui s’est tenue à Dakla au Maroc a permis de réaliser un don de 15 000 euros à destination des associations. Une animation sportive, humaine et concentrée en émotions destinée aux entreprises qui souhaitent apporter un bol d’air frais et d’humanité à leurs collaborateurs.

Béatrice Eastham a conclu cette table-ronde par une question posée à chaque intervenant : « Au final pour vous, qu’est-ce qu'un un événement écoresponsable ? ».
Pour Noémi Dullin, c’est un événement qui prend en compte son impact sur l’environnement dès sa conception (limitation des impressions, optimisation des déplacements des participants, gestion des déchets …) et qui porte des valeurs citoyennes comme le soutien à des associations.

Pour éviter le gaspillage, Cécile Bidon rappelle la règle principale à appliquer dans toute organisation d’événement : évaluer ses impacts en amont et optimiser les postes en vue de minimiser au maximum la production de déchets. Et de rappeller qu’être écoresponsable, c’est aussi être bienveillant à l’égard des participants.

Elle est rejointe dans ses recommandations par Bruno Pomart pour qui le respect de l’environnement est indissociable de la prise en compte des attentes des parties prenantes. Placer l’humain au cœur des préoccupations, tisser des liens et sensibiliser les participants pour créer de la cohésion.

La communauté 3.0