Manifeste pour une slide de plus à Powerpoint !

Par la rédaction 0 commentaires - 21/03/11
Mes interventions auprès des agences de communication, et notamment auprès des agences d'événementiel, me ramènent trop souvent à la même conclusion ; la RSE est trop souvent vécue et considérée comme un accessoire.
 
L'accessoire renvoie à la mode. La RSE n'est pas une mode.
 
De fait, les engagements initiaux butent sur le budget, les bonnes idées s'arrêtent quand on les chiffre et les déclarations vibrantes du brief sont balayées par des considérations périphériques pour lesquelles les arguments ne manquent curieusement jamais.
 
Au final, la conception éthique -ou responsable- d'un événement est passablement rabotée par nos anciennes mauvaises habitudes. A tous.
 
Paradoxalement, loin de moi l'idée de s'offusquer ou de se plaindre de cette situation. Je suis de ceux qui pensent que c'est le marché qui est et qui doit être le juge de paix et que, si la situation du marché ne convient pas aux uns ou aux autres, il faut chercher à en modifier l'ADN plutôt qu'avoir recours à des artifices tels que les subventions ou la réglementation (toujours ?) excessive.
 
Alors, pour changer de business-model, puisque c'est bien de cela dont il s'agit, j'invite tous les acteurs de la filière événementielle à modifier le chiffrage de leurs prestations.
 
Agence, sous-traitant ou intervenant, chacun devrait mettre juste derrière la slide "budget", une slide "évaluation RSE", ou "charge éthique", à chacun de donner l'intitulé qu'il jugera le plus pertinent, qui donnera le coût réel d'un événement.
 
Car celui-ci n'est pas uniquement chiffrable en euro. Je crois que nous sommes tous d'accord sur ce point.
 
Derrière un impact financier, un investissement, des impacts sociaux, culturels et environnementaux.
 
Prenons tous l'habitude de les préciser. Et les lignes bougeront sans aucun doute possible.
 
Bonne nouvelle ! Chiffrer ces points se fait facilement et des spécialistes existent pour cela. Il suffit de les inclure dans la boucle et de prendre l'habitude d'ajouter une slide à la présentation au client. Avant ou après celle qui traite du budget, car elle y est très liée…
 
Il sera ensuite plus facile de mesurer les évolutions et de constater qu'une action globale de filière contribue au développement durable.
 
A nous de jouer !
 
Ecrit par Yves Cappelaire
Lire aussi

La communauté 3.0