Macif assure une démarche solidaire

Par la rédaction 0 commentaires - 04/11/11

Port de La Rochelle, le 18 septembre, le monocoque Imoca 60 Macif est baptisé par Michel Desjoyeaux, son parrain, accompagné de son skipper François Gabart. L'objectif annoncé est le Vendée Globe 2012-2013. Le début d'une aventure exceptionnelle pour toute une équipe technique et pour les collaborateurs Macif, mobilisés autour du projet.

"A travers Macif 60, le groupe souhaite aujourd'hui donner une dimension plus vaste à son engagement dans l'univers de la voile, qui illustre ses valeurs de solidarité, d'esprit d'équipe et de performance, expose Catherine Antonetti, directrice communication du groupe Macif.

Ce projet sportif est appelé à être un élément fédérateur pour l'ensemble des collaborateurs du groupe et porter haut, Macif Solidarité Mer, qui rassemble toutes nos initiatives dans le domaine maritime et correspond à notre stratégie, celle de nourrir notre démarche solidaire et créer de la valeur sociale et de la performance économique."

Le 60 pieds Macif est un projet conforme aux actions entreprises par le groupe depuis plusieurs années à travers les Centres de voile Macif (MCV), le soutien à la Société nationale de sauvetage en mer ou encore le programme Skipper Macif. C'est dans la lignée de son histoire, la mutuelle d'assurance créée à Niort ayant fait office de pionnère dans l'univers maritime. Elle a été la première mutuelle à proposer des contrats d'assurance pour la navigation de plaisance (67 000 contrats en 2010) au début des années 70.

"Œuvrer au quotidien pour la sécurité des marins et pour une pratique responsable de la navigation à travers des partenariats historiques est au cœur de notre démarche, explique Catherine Antonetti. Cette vocation n'a fait que grandir au fil de nos quarante années d'engagement dans le domaine de la mer, à travers nos différentes branches d'activité : les assurances, la formation, la prévention et la compétition."

Investie depuis plus de 20 ans dans le domaine de la prévention, la Macif œuvre aussi en faveur de la création d'emplois dans le secteur de l'économie sociale par le biais de sa fondation (à laquelle participent toutes les entités du groupe) et place le lien social au cœur de ses préoccupations. Un lien social qui s'exprime aussi à travers son engagement dans le mécénat culturel depuis deux ans. "Le groupe s'est investi auprès de la Réunion des musées nationaux, considérant que la production culturelle et l'accès à la culture favorisent le lien social, expose Catherise Antonetti. Il s'est engagé dans le mécénat à travers le soutien à des exposition, afin de faciliter leur accès aux personnes exclues de la culture." Le premier exercice s'est déroulé à Paris en 2010. Deux mille demandeurs d'emplois et sept cents adultes en situation précaire ont pu découvrir l'exposition La voie du Tao, un autre chemin de l'être, et participer à divers ateliers. Des projets toujours menés en collaboration avec le tissu associatif local.

"Notre volonté de poursuivre ce mécénat était guidée par la possibilité d'y associer des actions en région, afin de toucher un public plus large. C'est pourquoi nous choisissons d'apporter notre soutien à  des expositions de renom qui voyagent en France", conclut Catherine Antonetti.

Source : L'Evénementiel (octobre 2011, n°203), article rédigé par Pascale Baziller.

La communauté 3.0