Lemon Tri rend le tri intelligent

Par la rédaction 0 commentaires - 29/03/17

Comment ça marche ?

Après étude de votre événement et des typologies de déchets, Lemon Tri vous conseille sur les systèmes d’incitation les plus adaptés à votre événement, au lieu et à vos objectifs (dons à une association, gains de cadeaux, etc.). L’entreprise procède ensuite à l’installation de machines de tri. Le jour du lancement, les équipes Lemon Tri organisent un événement pour inaugurer le dispositif et sensibiliser les utilisateurs à l’aide de supports de communication personnalisés.

Les machines de recyclage sont capables de détecter les emballages et de les trier en fonction. Après avoir collecté, pesé et conditionné les différents déchets, Lemon Tri les compacte sous forme de balles (des cubes de 200 kg) et les envoie chez ses partenaires, sélectionnés pour leur position géographique – tous sont en France et au plus proche du lieu de collecte – et leur efficience en matière de recyclage.

En options, Lemon Tri propose également la présence d’un ambassadeur de tri avec une sensibilisation ludique au recyclage et au développement durable, la personnalisation des machines aux couleurs de l’événement sur impression vinyle ou encore la mise à disposition d’une balle de canettes ou de bouteilles en exposition afin de renforcer l’expérience sensorielle de l’utilisateur autour du recyclage. Après l’événement, des certificats de recyclage vous sont remis ainsi qu’un rapport détaillé de vos performances de tri.

A chaque déchet sa solution

  • Les bouteilles en plastique

Une fois la bouteille insérée dans la machine, elle est transportée au centre de massification Lemon Tri à Pantin. Les machines Lemon Tri acceptent même les bouchons avec les bouteilles. Chaque bouteille collectée redevient une bouteille  La bouteille est compactée pour former, avec environ 10 000 autres bouteilles, une « balle » de plastique : un gros cube de 200 kg. Cette balle est livrée chez un partenaire, choisi pour son savoir faire en matière de recyclage. Les bouteilles sont séparées en 3 lots par tri optique et densimétrie : PET opaque, PET transparent et PEHD (bouchons et cerclages). Ces trois plastiques deviendront 3 types de « paillettes » à la sortie de l’usine.

  • Les canettes

Qu’elles soient en acier ou en aluminium, les canettes sont recyclables à l’infini. Elles peuvent redevenir des canettes ou être transformées en tout autre objet en aluminium ou en acier. Ainsi, avec 670 canettes on peut fabriquer un cadre de vélo !  Une fois la canette insérée dans la machine, elle est transportée au centre de massification Lemon Tri à Pantin. La canette est alors compactée pour former, avec environ 10 000 autres, une « balle » d’aluminium et d’acier de 200 kg.
Cette balle est ensuite livrée chez un partenaire sélectionné. Les canettes sont séparées en 2 grâce à un système à aimants et à courants de Foucault. L’aluminium et l’acier sont alors séparément refondus en lingots. A cette étape, ils seront laminés pour recréer des canettes ou envoyés vers d’autres industries pour être transformés en d’autres objets.

  • Les gobelets

4,73 milliards de gobelets sont utilisés chaque année en France et 126 gobelets sont jetés chaque seconde. La bonne nouvelle est que tous ces gobelets sont recyclables ! Ceux en plastique s’intègrent dans une multitude d’objets du quotidien, comme des cintres, des tuyaux. Les gobelets en carton sont utilisés chez les papetiers.
Les machines Lemon Tri reconnaissent la forme de chaque gobelet inséré ! Le gobelet est ensuite transporté au centre de massification Lemon Tri. Le partenaire « plastique » récupère les deux types de gobelets en plastique, qu’il sépare et transforme en paillettes, pour créer de nombreux autres objets (cabas, cintres, pots de fleur). Le second partenaire, spécialiste du recyclage carton, extrait le film plastique par broyage puis envoie la fibre de cellulose vers l’industrie papetière. Les machines Lemon Tri peuvent également déconsigner les gobelets réutilisables consommés lors de votre événement, et ainsi rendre de la monnaie.

  • Le verre

Le verre a un avantage considérable sur les autres déchets : il peut être recyclé indéfiniment à 100% ! 3 bouteilles sur 4 sont aujourd’hui recyclées en France Le recyclage des emballages en verre se fait en boucle fermée : avec une bouteille, Lemon Tri  fabrique une bouteille identique à celle qui a été déposée dans la benne !
Avec leurs formes et leurs couleurs attrayantes, les bacs de collecte de verre Lemon Tri sauront mobiliser vos publics autour du geste de tri.

L’entreprise propose une solution sur-mesure adaptée aux différentes configurations d’espaces : des îlots de tri au plus près de la production de déchets en verre et du matériel de stockage en Back Office. Les emballages en verre déposés dans les bacs dédiés sont collectés par les salariés en insertion professionnelle de Lemon Aide. Ils sont acheminés vers le centre de massification Lemon Tri à Pantin avant d’être livrés à leur partenaire spécialiste du verre où ils seront broyés, transformés en calcin, fondus dans un four à 1500 °C. La pâte de verre issue de cette opération deviendra par la suite un pot, un flacon ou une bouteille… de verre !

Les bénéfices

Les avantages du dispositif Lemon Tri sont nombreux :

  • Un système incitatif personnalisé : que ce soit par le biais de jetons, de tickets ou encore de badges individuels, l’acte de tri est motivé par un système de jeu adapté à l’environnement de la machine.
  • Un recyclage de l’ensemble des déchets boissons (bouteilles, canettes et gobelets), améliorant la propreté des lieux et une gestion des déchets améliorée.
  • Une sensibilisation au tri avec une approche ludique et expérientielle.
  • Une collecte respectueuse de l’environnement : tous les trajets effectués sont compensés en CO2.
  • Des valeurs humaines : pour chaque bouteille ou canette insérée dans une machine Lemon tri, un don de 1 centime d’euro est reversé à une association.

 

Lemon Tri vient de lever 1,3 million de dollars auprès du Comptoir de l’innovation et de Phitrust Partenaires. Avec ce nouvel investissement, la start-up prévoit d’installer 100 nouveaux appareils d’ici 2017.

La communauté 3.0