La COP 22 alimentée à l’énergie humaine avec Ludikenergie

Par la rédaction 0 commentaires - 06/12/16

Ludikenergie est une agence d’animation et de communication spécialisée sur les thématiques du développement durable. Fondée en 2012 par Matthieu Pénet, Ludikenergie a développé une gamme complète d’animations dont l'originalité repose sur le mélange de dispositifs techniques innovants et d’animateurs issus du monde du spectacle vivant.

Après avoir sillonné l’hexagone toute l’année (Tous Terriens à Nantes en juin, Réflexions électriques, oeuvre lumineuse pour la Nuit Blanche Paris en octobre ou encore No Finish Lights, une mise en lumière de la façade du musée océanographique de Monaco grâce à 30 cyclistes volontaires), les équipes de Ludikenergie ont pour la première fois posé leurs valises à Marrakech pour une prestation hors du commun lors de la COP22.

Clin d’oeil au projet d’extension de Noor 1, la grande centrale solaire de Ouarzazate, Ludikenergie a installé un dispositif implanté place Bab Jdid, à quelques centaines de mètres du site de la COP22, avec 96 génératrices en simultané (vélos et manivelles) permettant de produire 6 000 Watts d'électricité. Pendant 10 jours, une planète lumineuse de 7 mètres de haut s’est éclairée au rythme des cyclistes venus partager leur énergie. Des données sur la quantité d’énergie produite étaient transmises en direct aux participants depuis la régie : puissance instantanée, nombre de wattheures. L’électricité produite chaque soir par les participants était réinjectée dans le réseau.

Cette capacité à attirer l’attention et à créer un lien positif avec le public séduit de plus en plus les acteurs de l’environnement et les organisateurs d’événements. Pour Matthieu Pénet, « Les entreprises, les pouvoirs publics, les organisateurs d’événements, cherchent à démontrer le caractère positif de la transition écologique et énergétique. Avec nos animations, nous aidons à rendre la transition plus belle et donc plus séduisante. » Les agences d’événementiels, les services animation sont aussi demandeurs sur un marché où les animations proposées doivent réussir à fédérer. « Notre concept répond à leur besoin : une animation visuelle, participative et responsable. Quand les participants se relaient pour que la jauge d’énergie ne descende pas, ils ont un objectif commun et trouvent facilement prétexte à discuter. Et les animateurs Ludikenergie sont là pour mettre l’ambiance ! ».

La prise en compte des exigences du développement durable dans l’organisation de la COP22 était au centre des préoccupations du Comité de pilotage chargé de l’organisation de l’événement. C’est dans sens que l’organisation s’est appuyée sur la norme ISO 20121 et sur ses indicateurs relatifs aux actions de réductions des émissions des GES à la source (énergie, restauration, hébergement, réduction de consommation de papier, gestion des déchets) et ceux relatifs aux aspects sociaux (emplois directs, santé/sécurité, installations à destination des personnes à mobilité réduite, nombre de consultations médicales effectuées sur place).

Les organisateurs ont reçu la certification officielle des mains de Bureau Veritas en novembre dernier, à l’issue de l’événement. A noter que la réalisation du bilan carbone de la conférence est en cours. Une fois le bilan effectué, les émissions résiduelles de gaz à effet de serre seront compensées.

 

Lire aussi

La communauté 3.0