La Cité de Nantes publie son Rapport RSE 2013

Par la rédaction 0 commentaires - 21/05/14

L’activité de La Cité s’organise autour de deux domaines : la rencontre professionnelle (MICE : Meeting, Incentive, Conference and Exhibition) et le secteur culturel. Ses missions s’articulent autour de la vente de prestations de services en soutenant les organisateurs dans la tenue de leur manifestation et la production d’événements en lien avec l’actualité et les objectifs des acteurs du territoire.

Depuis plus de 20 ans, La Cité est engagée dans la recherche d’excellence des services délivrés avec une démarche qualité validée par une certification ISO9001 et la Charte Qualité et Développement Durable de France Congrès. A cela s'ajoute une politique RSE récompensée par un « niveau confirmé » sur la base du référentiel ISO26000 (norme internationale non certifiable basée sur la responsabilité sociale des entreprises). Ce résultat atteste l’implication de La Cité en matière de Développement Durable et de Responsabilité Sociétale. La note obtenue situe La Cité parmi les 30 % d’entreprises les mieux notées en France.                           

L’activité de La Cité est génératrice de déchets dont une grande partie est identifiée comme recyclable.
La Cité a opté pour un tri très sélectif, déterminant, à ce jour, pas moins de 15 types de déchets différents. Annuellement, le prestataire remet à La Cité un certificat de recyclage présentant de manière synthétique les quantités pour chaque type de déchets collectés avec, pour chacun d’entre eux, la traçabilité des opérations de recyclage effectuées. Il identifie également les gains écologiques de ces actions de recyclage. Ainsi, les impacts sont facilement mesurables. Au regard du taux de recyclage moyen de la profession qui se situe à 17 % pour l’année 2013 (source Unimev), les pratiques menées à La Cité sont très satisfaisantes. La forte activité de l’année 2013 a provoqué une augmentation du tonnage total de déchets. Cependant la part de déchets recyclés est stable. La Cité prouve ainsi qu’en s’appuyant sur une démarche structurée, elle a eu la capacité de s’adapter à cette contrainte supplémentaire.

En France, selon l’article 75 de la loi Grenelle II, il est obligatoire de faire un Bilan Carbone pour les entreprises à partir de 500 salariés. Bien que n’étant pas concernée par cette contrainte, La Cité en a fait un outil destiné à évaluer ses besoins énergétiques et les limiter au maximum en respectant le plan d’action issu de l’étude. La Cité a renouvelé son bilan carbone, en 2013, sur l’activité 2012, qui évalue la quantité d’émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) généré par l’activité.

                                  

En interne, la Cité a également mis en place un Comité Éco-gestes composé de salariés des différents services. Parmi les actions réalisées à destination des salariés :
• une charte des éco-gestes, affichée et diffusée dans l’entreprise, afin de rappeler les bonnes pratiques destinées à améliorer l’impact des comportements sur l’environnement,
• l’intervention de Ecopôle, association labellisée CPIE (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement) a conduit à la planification d’ateliers de sensibilisation à destination des salariés.
Dans le cadre d’une réflexion menée autour de l’éco-responsabilité et de la biodiversité, un atelier cuisine végétarienne et biologique est programmé pour l’année 2014.

Pour les années 2012 à 2015, La Cité s’est fixé comme objectifs stratégiques de :
- Conforter sa politique RSE et d’excellence et rendre plus visible les valeurs de l’entreprise.
La Cité s’efforce de développer ses pratiques de développement durable avec l’ensemble de ses parties prenantes : organisateurs, autorités de tutelle, collectivités, clients et prospects, fournisseurs prestataires, partenaires de la destination, associations professionnelles et salariés. Un des axes d’amélioration est de développer la réflexion concernant les indicateurs environnementaux. La Cité s’est notamment engagée à réduire de 10 % ses émissions de gaz à effet de serre en 4 ans.

- Innover et investir pour améliorer ses offres de services.
La Cité gère ses choix de produits et de services en intégrant des critères sociaux et environnementaux dans les appels d’offres et envisage de clarifier son offre de service "Éco-responsable" pour la rendre plus accessible auprès des clients
- Renforcer la reconnaissance internationale
- Cibler, Coopérer, Capitaliser, Communiquer
La Cité s’est donné pour objectif d’organiser la communication externe par la définition d’une stratégie des moyens, pluri-média, pour mieux cibler le discours, donner du sens et donner envie.
- et Développer l’offre culturelle.

Lire aussi

La communauté 3.0