L'ISO 20121, une norme pour les annonceurs ?

Par la rédaction 0 commentaires - 05/12/13

 

Béatrice Eastham, la fondatrice du cabinet de conseil Green Evénements qui interviendra le 24 janvier, nous éclaire sur cette nouvelle norme.

Tout d'abord, l'ISO 20121, c'est quoi ?
L'ISO 20121 est une norme internationale, reconnue dans les 163 pays membres de l'ISO, qui définit une méthodologie pour gérer ses activités événementielles de manière responsable. Elle est certifiable, ce qui signifie qu'une structure qui la met en place peut ensuite s'en prévaloir au niveau de tiers.
Il s'agit d'une norme de management, et non de niveau, qui implique un engagement à l'amélioration continue.
Enfin, l'ISO 20121 est dédiée au secteur événementiel et permet à chaque structure qui la met en oeuvre de définir ses propres objectifs en fonction de ses métiers et des exigences de ses parties-prenantes, ce qui en fait une norme très "business".

Qui peut prétendre à la certification ?
L'ISO 20121 s'applique à toutes les structures qui sont impliquées dans la conception ou l'organisation d'événements, et ce, quelque soit leur taille.
On trouve donc aujourd'hui des entreprises certifiées chez les annonceurs, mais aussi les agences événementielles, les organisateurs de manifestations grand public, les gestionnaires de lieux événementiels, les prestataires (traiteurs, technique, accueil) ou encore les sponsors d'événements.
Pour les annonceurs, la norme ISO 20121 permet d'organiser des événements en accord avec la politique développement durable de l'entreprise, et de faire reconnaître en interne comme en externe sa démarche.

Y a-t-il des annonceurs déjà certifiés ?
Oui, des entreprises comme Coca-Cola ou Microsoft par exemple ont fait certifier certaines de leurs équipes. Coca par exemple est certifié pour ses activités de sponsoring, et Microsoft pour ses activités événementielles liées à la communication externe.

Pourquoi une formation à "double voix" ?
Pour être certifiée, une structure, qu'elle quelle soit, doit se former, se structurer, c'est toute cette démarche que nous, Green Evénements, allons expliquer le 24 janvier. Que demande précisément la norme ? Comment se lancer ? Quel investissement ? Quelles retombées attendre ? C'est à ces questions que nous répondons au quotidien auprès de nos clients.
De son côté, SGS intervient auprès des prétendants à la certification, en envoyant des auditeurs, pour vérifier que l'entreprise a bien mis place un système de management conforme aux exigences de l'ISO 20121. C'est SGS qui délivre in fine le certificat de conformité. SGS détaillera le 24 janvier comment se passe un tel audit.
Cette formation à double voix permettra ainsi aux participants d'avoir une vision complète de la démarche.

A qui s'adresse cette formation au sein des entreprises ?
Aux directeurs et responsables de la communication (interne ou externe), aux responsables développement durable, aux directeurs de la stratégie, de l'innovation, ...

Est-elle ouverte aux entreprises non membres de l'UDA ?
Absolument. Il suffit de contacter Athénaïs Rigault de l'UDA pour s'inscrire.

Contacts :
UDA (pour inscriptions) : Athénaïs Rigault - arigault@uda.fr - 01 45 00 79 10
Green Evénements Conseil : Béatrice Eastham - beatrice@green-evenements.com - 01 83 62 03 13
SGS : Frédérique Smadja - frederique.smadja@sgs.com - 01 41 24 83 51

Lire aussi

La communauté 3.0