Capoverde TBR et Moulinot Compost & Biogaz, 2 PME remarquables récompensées au salon Pollutec

Par la rédaction 0 commentaires - 06/12/16

 

Pour cette édition 2016, 14 lauréats ont été sélectionnés dans cinq catégories auxquelles s'ajoute un Grand prix Lutte contre le changement climatique. Grande nouveauté, la création d'un prix "PME remarquable" dans chaque catégorie. Et ce sont Capoverde TBR et Moulinot Compost & Biogaz qui ont été récompensés, ce mardi 29 novembre sur le salon Pollutec, de leurs efforts et de leur engagement en faveur du développement durable. Laurence Monnoyer-Smith, commissaire général au Développement durable et Bruno Lechevin, président de l'Ademe, étaient en charge de la remise des trophées. "La transition écologique est réalisable pour les entreprises. Ces prix les accompagnent dans leur dynamisme à innover", a déclaré ce dernier à cette occasion.

Catégorie Ecoproduit pour le développement durable
- Prix PME remarquable : Capoverde TBR pour ses supports de communication en PET recyclé pour l’impression numérique.

Les matières, fabriquées en France, sont 100 % issues du tri sélectif de bouteilles plastique, puis tissées pour l’impression grand format. Dans cette gamme, les « capotoiles » sont des polyesters tissés (en PET recyclé) couverts d’enductions à base aqueuse. De très bonne qualité technique, elles peuvent être utilisées en intérieur ou en extérieur pour la communication évènementielle des entreprises, collectivités, institutions, grandes marques, professionnels de l’événementiel.

Les matières de Capoverde sont vendues par des distributeurs auprès d’imprimeurs numériques, en France, Belgique, Allemagne, Pays-Bas et Luxembourg. Les matières ont une empreinte carbone réduite par rapport aux matières vierges. Les finitions des bâches n’utilisent pas de PVC, phtalates, formaldéhyde, phosphate, éther de glycol et ne dégagent pas de COV (Composé Organique Volatile). La gamme Capotoile est contrôlée et labellisée ECOCERT ERTS. C'est aujourd'hui la seule alternative aux bâches fabriquées à partir de pétrole ou de PVC.

Catégorie Economie circulaire
- Prix PME remarquable : Moulinot Compost & Biogaz pour son offre complète sur les biodéchets (notamment auprès des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration).

Après l'accompagnement au tri (sensibilisation des salariés, mise à disposition de poubelles spécifiques et signalétique adaptée), la collecte par véhicules propres et le recyclage des déchets alimentaires (par méthanisation ou compostage), Moulinot Compost & Biogaz va ouvrir sa propre plateforme de compostage et lombricompostage.

Selon la Commission européenne, près de 12% des déchets alimentaires produits chaque année en France seraient générés par les restaurants. De nouvelles obligations sont entrées en vigueur dans ce secteur au 1er janvier 2016, dans le cadre de la loi «biodéchets». À Paris, en 2013, 80 restaurants ont participé à une opération pilote de collecte, de tri et de méthanisation de biodéchets, transformés en biogaz pour produire de l'énergie (chauffage, électricité) et en engrais utilisé dans la production de fruits et légumes.

D'après le Synhorcat, qui a développé cette expérimentation avec la société Moulinot Compost et Biogaz, « cette solution concrète proposée aux restaurants et hôtels parisiens pour collecter et traiter leur biodéchets jusqu'à leur méthanisation a obtenu des résultats près de trois fois supérieurs à l'objectif fixé ». Au total, selon un bilan de l'Ademe publié en mai dernier, les 2000 salariés qui ont activement participé à ce test ont permis de collecter 540 tonnes de biodéchets sur une période de 10 mois, permettant la production d'environ 40.000 mètres cubes de biogaz et l'épandage d'engrais sur 6000 hectares de terres agricoles de la Beauce.

 

La communauté 3.0