CAPOVERDE, les bâches écologiques françaises

Par la rédaction 0 commentaires - 05/09/16

Créée en 2011 après 3 années de recherche et développement, CAPOVERDE TBR propose tous les supports adaptés à vos événements (kakémonos, banderoles, signalétique, décoration et design, bâches, scénographie ou encore roll up), et fabriqués à partir de matières 100% issues du recyclage de bouteilles plastique (PET recyclé) pour l’impression numérique grand format. Un dispositif unique en Europe !

Afin d’offrir une alternative écoresponsable aux supports utilisés à ce jour pour l’impression numérique grand format, tels que les polyesters conventionnels et/ou les bâches PVC, l'entreprise a développé la gamme CAPOTOILE. Parmi les atouts écologiques indéniables de la gamme :

  • des polyesters fabriqués en France, à base de bouteilles plastique issues du tri sélectif, avec des finitions écologiques.
  • des polyesters qui n’utilisent pas de PVC, phtalates, formaldehyde, phosphate ou encore éther de glycol, ne dégagent pas de COV (Composé Organique Volatile) et ne requiert pas l’utilisation de pétrole pour leur fabrication, comme les autres supports.
  • des enductions acryliques (à base d’eau).


La gamme CAPOTOILE de CAPOVERDE TBR est contrôlée et labellisée ECOCERT ERTS. Toute la fabrication (française naturellement) et les matières offrent une parfaite traçabilité et une empreinte carbone considérablement réduite.

Crédit photo : Sophie REBICHON

Ces matières uniques en Europe et innovantes répondent aux attentes des clients engagés dans une démarche de développement durable, des professionnels de l’événementiel, des imprimeurs, tous conscients du changement qui doit être opéré. Référencées lors de la dernière conférence des Nations Unies sur le climat (la COP 21 qui s'est tenue à Paris à l'automne dernier) pour leurs atouts écologiques, les matières de CAPOVERDE TBR séduisent de plus en plus de collectivités et de grands groupes comme le WWF, l'Apec, la Ville de Paris, la FDJ, l'OT de Monaco, l'Ademe, EDF, Leroy Merlin, l'OT du Maroc, le Musée du Louvre, Nature et Découvertes ...

Pour Jacques-Olivier BARTHES, directeur de communication de WWF, "Intégrer une démarche d'écoresponsabilité dans sa stratégie de communication n'est ni une simple obligation morale, ni un luxe, encore moins un gadget. C'est le gage d'une politique cohérente et lisible de responsabilité, qui inclut l'ensemble de la chaîne de valeur des messages, aux supports. C'est la raison pour laquelle, la fondation WWF France a fait le choix d'utiliser le CAPOTOILE dans le cadre de ses opérations de communication événementielle comme OUI AU BIO ".

La politique environnementale et les principes d’éco-conception appliqués au secteur de la communication permettent de communiquer différemment, à efficacité égale, de rendre cohérents discours et actes, messages et actions, de leur donner plus de sens et de valeur ajoutée.
 

 

Lire aussi

La communauté 3.0