"Bon pour le Climat" invite à la restauration responsable

Par la rédaction 0 commentaires - 29/05/15

L’association Bon pour le Climat, labellisée COP21, a pour objectif de promouvoir une restauration qui contribue à la réduction des gaz à effet de serre et d’accompagner les restaurateurs dans la réalisation d’une cuisine "responsable" respectant trois critères : SAISON, LOCAL, VEGETAL. Pour ce faire, elle souhaite mobiliser le plus de restaurants possible (à Paris, en Ile de France et en France) en leur fournissant des outils simples afin qu’ils proposent des repas « Bon pour le climat », à l'occasion de la COP21 qui se tiendra décembre 2015, mais aussi sur le plus long terme.

Comment ça marche ?
La proposition de l’association Bon pour le Climat repose sur 6 actions.

• Promouvoir des repas, menus, plats « Bon pour le climat »
Pour obtenir l'appellation "Bon pour le climat", un établissement s'engage à proposer au moins une entrée, un plat, et un dessert issus de produits de saison, locaux et mettant en avant le végétal, selon une charte d'engagement validée par l'Ademe. Aux restaurateurs qui s’engagent à respecter la charte, un logo permettra d’identifier sur leurs cartes de restaurant, les plats « Bon pour le climat ».

Carte de «L’Epi Dupin»du 8 avril 2015

• Fournir des outils aux restaurateurs
Un site internet, ludique et interactif www.bonpourleclimat.org est mis à disposition des restaurateurs pour les accompagner dans cette démarche
- Des informations sur les produits à privilégier dans leurs plats
- Des adresses de fournisseurs locaux.
- Des recettes conçues par des chefs, adhérents à la démarche « Bon pour le climat »
- Des outils de formation interne
- Des outils de communication auprès des clients / consommateurs
- De l’aide en ligne ou du conseil

• Obtenir le soutien de grands noms de la cuisine
Pour accroître la visibilité du projet, inventer des recettes et séduire les clients avec ces plats « Bon pour le climat », l’association peut compter sur le soutien de grands chefs : Olivier Roellinger, François Pasteau, Régis et Jacques Marcon, Bertand Grebaud, Jean-Marc Notelet, Joél Cesari, Jean Montagard, Julien Dumas, Thierry Verola et de responsables Jérôme Doria, Benjamin Lagorce, Franck Laval, du GNI (un syndicat qui regroupe 23000 restaurateurs) et de Relais & Châteaux...

• Intégrer les chefs de demain dans la réflexion
En impliquant les écoles hôtelières dans l’élaboration de recettes afin de sensibiliser leurs élèves: Ferrandi, Médéric, Vatel, Lycée Guillaume Tirel, Institut Paul Bocuse…

• Mobiliser les consommateurs
Les consommateurs se voient remettre des cartes : « J’aimerais bien un plat Bon pour le Climat » pour qu’ils en parlent dans les autres restaurants qu’ils fréquentent.

• Préparer “l’après COP 21”
En 2016, l’association sera présente auprès de ceux qui auront déjà fait le premier pas, avec des conseils et d'autres démarches à entreprendre pour aller plus loin.

Vous souhaitez apporter votre soutien ou participer à réduire l’impact carbone de votre offre de restauration ? Rendez-vous sur le site de l’association ou envoyer un mail à : contact@bonpourleclimat.org

 

La communauté 3.0