Béatrice Eastham, fondatrice du cabinet de conseil Green Evénements, accompagne l’ONU vers des événements responsables

Par la rédaction 0 commentaires - 12/12/16

Avec la convention de Barcelone adoptée en 1976, l’ONU (avec l'Union européenne et les 22 États riverains de la Méditerranée) s’est fixée pour objectifs de contrôler la pollution marine, d’assurer une gestion responsable et durable des ressources marines et côtières, d’intégrer la protection de l’environnement aux considérations économiques et sociales, de renforcer la solidarité entre les pays riverains de la Méditerranée et d’améliorer la qualité de vie des populations.

Afin d’assurer la mise en œuvre de ces actions, des centres d'activité régionaux ont été implantés en Croatie, France, Italie, Malte, Espagne et Tunisie. Les représentants de ces centres se réunissent près de 30 fois par an sous forme de workshops ou d’ateliers techniques.  En cohérence avec la politique du PAM, une commission développement durable a été créée dès 2014 pour intégrer les enjeux de développement durable dans l’organisation de ces rencontres, avec en ligne de mire l’utilisation de la norme ISO 20121.

Pour accompagner les représentants de ces centres régionaux, le PAM a mandaté Béatrice Eastham, fondatrice du cabinet de conseil Green Evénements et experte sur cette norme internationale, dédiée à l'activité événementielle. Ses missions :

  • Identifier les parties prenantes (internes et externes) du MAP et les sensibiliser à la démarche
  • Identifier les enjeux de développement durable communs à l’ensemble des centres régionaux et spécifiques à l’organisation des rencontres du PAM
  • Réaliser un audit des bonnes pratiques existantes et évaluer le « reste à faire » pour que le MAP réponde aux exigences de la norme
  • Préconiser un plan d’actions réaliste et mesurable pour atteindre des objectifs de performance globale sur les 3 piliers du développement durable
  • Former et accompagner les représentants dans la formalisation des procédures exigées par la norme (achats responsables, veille réglementaire, identification et gestion des risques …)
  • Proposer un rétroplanning et une évaluation des ressources humaines et financières nécessaires pour la mise en place du système de management responsable ISO 20121 et sa pérennisation sur les 10 prochaines années.

La mission a débuté fin octobre à Athènes où est implanté le siège du Plan d’Actions pour la Méditerranée. Béatrice Eastham y a animé deux journées de formation et de co-construction du système de management responsable.

La communauté 3.0