15 engagements éco-responsables mesurables pour les 20 plus grands événements sportifs français

Par la rédaction 0 commentaires - 12/01/17

Stop aux déclarations d’intention et aux beaux discours, place aux actions concrètes mesurables ! A l’initiative de Thierry Braillard, secrétaire d’Etat aux Sports, et de Pascal Canfin, directeur général de l’ONG WWF France, les organisateurs des 20 plus grands évènements sportifs internationaux en France ont signé ce jeudi 12 janvier les « 15 engagements éco-responsables des événements sportifs » au Ministère des Sports.

Il s’agit ici d’une première mondiale qui montre une grande avancée pour le secteur sportif. D’ores et déjà, certains organisateurs avaient démontré par le passé leurs engagements responsables en rentrant dans une logique d’amélioration continue années après années. Cette volonté est la résultante à la fois de l’évolution des comportements et d’une responsabilité que prennent à bras le corps les organisateurs de GESI (Grands Evénements Sportifs Internationaux) afin de montrer l’exemple à toute la société civile en tant que vitrine intrinsèque.
Un bilan environnemental sera réalisé chaque année, permettant de mesurer la qualité des efforts fournis. Au fil des années, les indicateurs et les critères d’évaluation seront de plus en plus ambitieux, rendant ainsi concrète la durabilité environnementale.

Les 20 organisations signataires présentées ci-dessous, mettent la responsabilité environnementale au coeur de leur cahier des charges. Le respect de l’environnement devient ainsi une condition sine qua non pour l’organisation des grands événements sportifs en France.

  • Roland Garros
  • Tour de France
  • Comité de candidature Paris 2024
  • Ligue Nationale de Rugby
  • Amaury Sport Organisation
  • Schneider Electric Marathon de Paris
  • Internationaux de France de Badminton
  • Championnat FIA de Formula E
  • UltraTrail du Mont-Blanc
  • EcoTrail de Paris
  • Championnat du Monde masculin de Handball 2017
  • Championnat du Monde Hockey sur Glace 2017
  • Championnat du Monde de Lutte 2017
  • Championnat du Monde de Canoëkayak 2017
  • Championnat du Monde ISA de Surf 2017
  • Championnat du monde de Ski Nautique 2017
  • Meeting Diamond League 2017 de Paris
  • Paris 2018 GayGames
  • Euro féminin EHF Handball France 2018
  • Championnat du Monde de Football féminin 2019
  • Comité de candidature à l’organisation des championnats du monde de Ski Alpin 2023

Dans cette liste figurent à la fois des événements sportifs récurrents visant l’excellence environnementale, comme le tournoi de Roland Garros, certifié ISO 20121 (certifiant un système de management responsable et durable), des événements ayant la volonté de s’améliorer et d’engager leur responsabilité, mais aussi des événements uniques pour lesquels les engagements environnementaux constituent un cadre sécurisant à la mise en place d’un plan d’actions.

Les collectivités locales ont elles aussi pris le pas, comme le prouve la parution de la Charte pour des événements écoresponsables de Paris mise en place en 2016. Pour les organisateurs parisiens, ces engagements sont une aubaine car ils répondent d’une pierre de coup aux attentes et exigences de ladite charte.

Les 15 engagements présentés ci-dessous répondent ainsi aux enjeux de la responsabilité sociale et environnementale, pour faire des acteurs du sport des modèles de respect des enjeux de développement durable :

  • 50% minimum d’alimentation responsable
  • 80% minimum des déplacements effectués en mobilité active, transports collectifs ou covoiturage
  • 80% des achats intégrant des critères de sélection RSE
  • 25% de déchets en moins et 60% de déchets réutilisés, recyclés ou valorisés
  • 100% des sites naturels respectés
  • 100% de la consommation d’énergie et d’eau maîtrisée et optimisée
  • 1 innovation « écoresponsable », au moins, expérimentée lors de l’événement
  • 1 ou plusieurs sportifs ambassadeurs de l’éco-responsabilité de l’événement ou de la discipline
  • 100% des sites dédiés au public, accessibles aux personnes en situation de handicap
  • 100% des spectacles sportifs intégrant une action favorisant l’accessibilité à tous
  • 100% des bénévoles valorisés
  • 1 engagement (au moins) dans une cause solidaire
  • 1 action (au moins) favorisant la parité Homme/Femme dans les postes à responsabilités.
  • 1 référent « développement durable » identifié dans l’organisation
  • 1 action ou 1 programme (au moins) de sensibilisation au développement durable

 

Lors du lancement de l'initiative, le Secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard a déclaré : « la réussite de ce challenge nécessite la mobilisation de toute la société civile, des collectivités locales, des entreprises. Je me félicite de cet accord qui constitue une première mondiale et qui démontre une nouvelle fois toute la détermination des acteurs du sport français dans tous les domaines que recouvre la responsabilité sociale et environnementale. » Espérons que cette initiative inédite contribue à encourager les organisateurs des petits comme des grands événements à mettre en place de réelles démarches développement durable mesurables, quantifiables et qualifiables, pouvant aboutir à termes à des certifications ISO 20121.

Lire aussi

La communauté 3.0